À la suite d'un accident ou d'une maladie les ayant rendues dépendantes, les femmes qui étaient coquettes vivent très mal le fait de ne plus pouvoir assurer seules leur toilette et leur mise en beauté. Des gestes qui leur paraissaient simples comme se laver, se maquiller, se coiffer, etc. deviennent pénibles, voire infaisables. Cette perte d'autonomie mine peu à peu le moral. Les soins d'esthétique à domicile redonnent un peu d'estime de soi et de bonne humeur à ces femmes soucieuses de leur apparence.

Illustration de l'article Soins d'esthétique pour personnes dépendantes

Pour proposer des soins esthétiques à domicile réservés aux personnes dépendantes de manière momentanée ou durable, une société ou association doit posséder un agrément qualité est requis. En effet, les soins esthétiques pratiqués sur une personne valide ne peuvent être comparés à ceux procurés à une personne dépendante. L'agrément qualité est indispensable pour exercer toutes les activités touchant un public dit « sensible » comme les enfants de moins de 3 ans, les personnes âgées de 60 ans et plus, les personnes handicapées et les personnes dépendantes.

Les soins esthétiques à domicile pour personnes dépendantes comprennent :

  • Le lavage (corps et cheveux)
  • Le séchage et le coiffage des cheveux
  • L'épilation
  • Le maquillage
  • Les soins du visage et du corps
  • La manucure et la pédicure, etc.

En revanche, ces soins n'incluent pas d'autres actes de coiffure comme la coloration, la mise en plis, etc. De plus, aucun produit de beauté ne peut être vendu par l'intervenant.

  • Avantage fiscal pour la société :

L'entreprise qui propose des soins d'esthétique à domicile aux personnes dépendantes bénéficie, sous réserve de l'agrément qualité, d'une réduction de 5,5 % de sa T.V.A.

  • Les personnes dépendantes peuvent avoir recours à des aides financières comme la Prestation de compensation du handicap (PCH), l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) ou encore l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).
  • Si la personne dépendante est imposable, elle bénéficie d'une réduction d'impôt de 50 % des sommes versées pour les services à la personne, dans la limite de 6 000 €, soit une dépense réelle de 12 000 € par an maximum. Ce plafond peut être revu selon l'âge de la personne, sa situation familiale, son handicap ou le nombre d'enfants à sa charge. Si la personne n'est pas imposable, elle peut bénéficier d'un crédit d'impôt de 50 % des sommes versées en services à la personne, si elle est une personne active ou fait partie d'un ménage actif.
  • À noter :

    Le code du travail emploie le terme « personnes dépendantes » pour désigner des personnes qui sont momentanément ou durablement atteintes de pathologies chroniques invalidantes ou présentent une affection les empêchant d'accomplir les actes ordinaires de la vie quotidienne.

    Esthéticienne pour personnes dépendantes :

    Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

    Découvrir les offres pour les pros
    Aladom

    Professionnels du secteur

    VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
    DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

    découvrir les offres pour les pros
    Commentaires
    Il n'y a pas de commentaires pour le moment