Aladom est passé dans le JT de 20h sur France 2 pour témoigner sur la mise en place de la prime inflation de 100€ dans les entreprises.

Illustration de l'article Aladom dans le JT de 20h de France 2 du 18 novembre 2021

Aladom dans le JT de France 2

Prime inflation de 100 €

Aladom appraissait dans le JT de France 2 du 18 novembre 2021 (à 9mn57) sur le versement de la prime inflation de 100 € dans les entreprises :

Les entreprises devraient avoir à verser en décembre la prime de 100 € et récupérer les sommes versées en déduction sur les cotisations qui seront versées à l'URSSAF en janvier 2022.

100 € seront versés à la fin de l’année ou début 2022 pour faire face à la flambée des prix de l’énergie et des denrées alimentaires. Cette indemnité inflation sera versée à ceux qui gagnent moins de 2000€ net par mois.

38 millions de français auront le droit à cette prime : employés, chômeurs, retraités... Plusieurs questions restent en suspens, qui doit verser cette somme quand il y a plusieurs employeurs, sur quelle période se baser pour définir la limite des 2000 € net. Par exemple si le salaire d'une personne varie et est inférieur à 2000 € net cerstains mois et supérieur d'autres mois, que faudra-t-il faire ?

L'URSSAF a annoncé que la prime de 100 € sera versée pour les salariés du particulier employeur qui gagnent moins de 2000€ net. C'est à travers la déclaration CESU que le versement se fera. Le salarié à domicile devra avoir renseigné son RIB.

Aladom versera cette prime à certains de ses employés en décembre mais Payfit, le logiciel que nous utilisons pour la paie des employés, devra nous permettre de verser cette prime pour laquelle il n'y aura pas de charges pour l'employeur et dont le montant devra être récupéré par l'entreprise. La solution ne permet pas pour le moment de verser cette prime et devra évoluer.

Pour les salariés d'Aladom et pour les 14 millions de salariés, il faudra que les entreprises soient prêtes.

En janvier 2022 : 10 millions de fonctionnaires et demandeurs d’emploi recevront cette prime de 100 € et en février 12 millions de retraités la recevront via les caisses de retraite. Cette mesure coutera 3,8 milliards.