Conquis par l’offre d’Aladom pour les adhérents du Synerpa, l’EHPAD privé les Monts du Matin, dans la Drôme, s’est abonné. À la clé : une meilleure visibilité pour recruter notamment des infirmiers et des infirmières en CDI, dans une commune qui manque de notoriété.

Illustration de l'article EHPAD Les Monts du Matin dans la Drôme : plus de candidatures grâce à Aladom

Grâce à son réseau de partenaires, et à sa possibilité de passer ses annonces sur plusieurs communes, Aladom.fr offre aux services d’aide à la personne un moyen efficace pour recruter dans toute la France. Valable pour tous types de postes (infirmiers/infirmières, aide-soignantes, médecins, aide médico-psychologique (AMP), personnel administratif, agent des services hospitaliers (ASH), auxiliaires de vie...) son abonnement mensuel Pro Premium permet aux Services d'Aide et d'Accompagnement à Domicile (SAAD), Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), Soins Infirmiers à Domicile (SIAD), et Résidences Services Seniors de voir leurs offres d’emploi diffusées à la fois sur aladom.fr, et sur plus de 10 job boards (Pole-emploi.fr, Indeed, Jobijoba, Google Jobs, Facebook Jobs, Trovit, Neuvoo...).

La solution technique développée par Aladom permet à chaque offre d’emploi pour les services à la personne et les maisons de retraite d’être relayée sur chacun de ces sites. Sa visibilité s’en trouve accrue ! Les offres d'emploi peuvent être déposées directement sur Aladom ou récupérées automatiquement auprès d'un logiciel ATS ou d'une solution de multidiffusion (Talent Detection, Digital Recruiter, Talentplug, Multiposting, Broadbean, Werecruit, Talent's In, Talent plug...).

Aladom travaille déjà avec des adhérents majeurs du Synerpa comme ADHAP, Domidom, ou Domusvi. Pendant la crise du Covid-19, les adhérents du Syndicat des maisons de retraite privées qui n'étaient pas encore clients pouvaient bénéficier de l’offre gratuitement à titre d’essai (au lieu de 80 euros par mois par établissement).  À l’image de l’EHPAD Les Monts du Matin, dans la Drôme, à une vingtaine de minutes de Valence, plusieurs structures ont récemment souscrit à l’offre après l’avoir essayée. Pour son directeur, Didier Meyrand, cette meilleure visibilité lui permet de recevoir plus de candidatures.

Un salaire de 1600 euros net par mois pour une aide-soignante débutante

Comme beaucoup d’EHPAD, Les Monts du Matin peine à recruter du personnel, notamment des infirmiers et infirmières. En ce mois de septembre 2020, une dizaine de postes sont à pourvoir dans cet établissement privé à proximité des contreforts du Vercors, dont un ergothérapeute à temps plein ou à temps partiel. Pourtant, la direction fait le maximum pour attirer les talents : une aide-soignante est payée au minimum 1600 euros net par mois pour les jeunes diplômés, et une infirmière 2000 euros net.

Pour faciliter la vie des mamans travaillant dans l’établissement, une micro-crèche, les Bout' Chous,  accueille les enfants de 10 semaines à 4 ans, et les frais de garde pour les salariés sont totalement pris en charge par l’EHPAD.

Dans ses offres d’emploi, la direction met aussi en avant son matériel adapté aux résidents et aux soignants : « rails au plafond, chariot lit douche, chaises douche ergonomiques, plate-forme à peser, logiciel informatique avec zapette et codes barre pour faciliter les transmissions... ».

Recrutement en EHPAD comment avoir plus de candidatures

Mais Bésayes, commune de 1200 habitants, manque de visibilité, et ne retient pas l’attention des demandeurs d’emploi lorsqu’ils voient passer une annonce. « Seuls les gens qui font du vélo, qui gravissent le col du Tourniol, connaissent Bésayes », remarque le directeur de la maison de retraite, Didier Meyrand. En revanche, ils situent beaucoup mieux Alixan, le village voisin, très connu pour la gare TGV de Valence.

Didier Meyrand l’a donc compris : pour que son EHPAD, sa résidence pour seniors, et sa micro-crèche puissent être remarqués par les infirmières ou les aides-soignantes à la recherche d’un CDI à moins d’une heure de Grenoble, il faut que ses offres d’emploi mentionnent le nom d’autres villes plus connues. C’est pour cela, principalement, qu’il a souscrit à l’offre d’Aladom.fr, le référent des petites annonces pour les services à la personne dans toute la France. « Quand je passe une offre d’emploi avec Aladom.fr, je peux inscrire plusieurs communes des environs, qui parlent plus aux gens, comme Valence, Bourg de Péage, qui est à une vingtaine de minutes, ou Romans, qui est à une quinzaine de minutes. »

Ceci lui a permis de recevoir immédiatement plus de candidatures. D’autant plus que les offres passent sur une dizaine de sites d’offres d’emploi. Un réel soulagement pour le directeur de cet EHPAD indépendant privé, qui n’a pas la possibilité d’échanger des CV avec d’autres structures, comme c’est le cas dans les grands groupes, et qui est contraint, en attendant, d’avoir recours à des intérimaires.

« J’apprécie aussi beaucoup le service commercial d’Aladom, qui est très à l’écoute », ajoute-t-il.

Un EHPAD près de Valence et Romans avec une micro-crèche gratuite pour les enfants du personnel

La maison de retraite médicalisée Les Monts du Matin, près de Romans, est une structure de plain-pied de 84 lits avec un jardin privatif (jardin potager, plantes aromatiques, fleurs) ouvert sur un grand parc. Elle accueille des personnes âgées autonomes, dépendantes, et/ou désorientées, avec une unité de vie protégée de 14 chambres pour personnes ayant la maladie d’Alzheimer ou des maladies apparentées. Elle a aussi une résidence seniors de 10 logements, des services à la personne, un service de livraison de repas à domicile, et un pôle paramédical.

La micro-crèche, gratuite pour les enfants du personnel, a ouvert ses portes il y a un an, pour un accueil régulier et occasionnel du lundi au samedi de 6 h 45 à 19 h 00. Elle n’a pas de fermeture annuelle (sauf jours fériés), afin de s’adapter au personnel soignant. Elle préconise la méthode Montessori, et utilise des couches lavables.

Les aînés et les enfants de la micro-crèche, se rencontrent souvent autour d’activités. Certaines structures comme la mini-ferme (pour la médiation animale), ou la salle sensorielle Snoezolen, profitent aux deux générations.

Autant d’initiatives qui, Didier Meyrand espère, devraient porter leurs fruits, et donner envie aux soignantes et soignants, et autres personnels de rejoindre l’équipe de la maison de retraite dans la Drôme.

Retrouvez les offres d'emploi de la maison de retraite de Bésayes

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment