Quand on parle de l'évolution d'Internet, on parle surtout du passage du Web 1 au Web 2. Pour résumer, le Web 1 proposait des sites sans interactions possibles avec l'utilisateur et avec le Web 2.0, l'utilisateur a son mot à dire et on utilise à outrance de l'Ajax. Pour moi, leWeb 2.0 est surtout un concept marketing qui permet de dire que son site n'est pas un vieux truc poussiéreux. Il y a beaucoup de débats pour savoir ce qu'est le Web 2.0 et si oui ou non le Web 2.0 est mort, et je ne vais pas rentrer sur ce terrain.

Pour moi il y a une autre évolution importante qui est en train de se faire sur le Web. C'est le retour à une dimension locale des sites. Internet a permis de supprimer les frontières et a rendu possible la communication avec des personnes à l'autre bout de la planète ou la vente de produits dans le monde entier depuis chez soi, dans n'importe quel petit village. C'est une très bonne chose, mais les consommateurs ont besoin de pouvoir accéder à ce qui existe à coté de chez eux. Ce besoin se traduit par l'apparition de nouveaux sites internet qui prennent une tournure plus locale, en permettant de trouver des commerces et des services de proximité.

C'est ce que nous avons cherché à mettre en place avec aladom qui permet de trouver et de contacter des intervenants à domicile dans son quartier, partout en France. Quand on veut savoir ce qui existe à coté de chez soi, on ne s'intéresse pas à ce qu'on peut trouver à des centaines de kilomètres. Quand on cherche une personne pour garder ses enfants on veut qu'elle puissent venir facilement chez soi.