Cet après midi, j'étais avec une centaine d'autres personnes à Rennes à une présentation faite par Patrick Chanezon des API de google et plus particulièrement de l'API OpenSocial. Patrick est un breton exilé en Californie. Il est evangelist pour les API de Google. Cette présentation était organisée par la MEITO et le pôle Image et Réseaux.

Illustration de l'article Présentation de l'API OpenSocial de Google

En résumé, Google propose une soixantaine d'API aujourd'hui. Les 2 premières API étaient l'API de recherche et google maps.

Opensocial est une API pour les réseaux sociaux. L'idée est de faire communiquer entre eux les différents réseaux sociaux pour ne pas avoir a créer son profil et à le gérer dans des dizaines de sites différents. En utilisant Opensocial, on s'ouvre aux 275 millions d'utilisateurs des sites qui ont déjà mis en place OpenSocial (Friendster, hi5, Hyves, imeem, LinkedIn, MySpace, Ning, Oracle, orkut, Plaxo, Salesforce.com, Six Apart, Tianji, Viadeo, XING...). Pour faire court, dans les réseaux sociaux, il y a Facebook ou Opensocial...

Le message que Patrick a fait passer est que Google sait monétiser Internet. L'objectif de Google est de simplifier la mise en place de services sur Internet. Google met à disposition des outils qui font progresser Internet. C'est à nous de trouver des idées de business à lancer en utilisant ce que google met à disposition... Bref, à nous de faire en sorte que google soit incontournable...

En tout cas, j'ai beaucoup apprécié la décontraction de la présentation et je pense que le job d'Evangelist chez Google doit être passionnant... Si vous voulez suivre l'actualité d'Opensocial, je vous encourage à lire le blog de Patrick.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires

A suivre aussi : l'API de Netvibes qui se veut encore plus large (et utilisant OpenSocial de Google, si je ne m'abuse).

La différence c'est que google à une vache à lait à coté qui lui permet de s'éclater à développer des API sans avoir à faire des trucs qui rapporte de l'argent.
Je ne sais toujours pas comment Netvibes vit...
Mais bon, ce ne son que des questions matérialistes...