Je me pose des questions sur la façon d'intégrer l'existant (le site avec son trafic, les prestataires inscrits, la marque...) aux statuts. Pour le moment, je suis parti pour valoriser tout ce qui existe en apport en nature, en se limitant à 7500 euros pour ne pas avoir à faire intervenir un commissaire aux apports. Je vais valider ça auprès d'un comptable, mais je me dis que parmi les lecteurs de ce blog, peut être que quelqu'un aura une remarque à faire...

De plus, ceci permet d'augmenter notre capital. Est ce une bonne idée de faire ça?

Commentaires

C'est marrant, il me semblait que le commissaire aux apports était nécessaire pour beaucoup moins que ça. Ton site vaut-il 7500 Eur? C'est ça la question. Le capital doit surtout refléter l'apport numéraire que tu fais dans la mesure où c'est la trésorerie dont tu vas voir besoin pour faire tourner la boutique (BFR) et faire des investissements.
Il faut faire appel au commissaire aux apports si les apports en nature dépasse 50% du capital ou 7500 euros. En dessous de ce montant, les associés s'engagent pour le montant. En ce qui concerne le montant, ce n'est pas simple de valoriser ce qui a été fait. 2 ans de travail + la marque + les noms de domaine + le trafic + mon page rank de 3, ça vaut bien 7500 euros non?
Bonjour, Je pense que votre SARL est maintenant en place et j'espère qu'elle fonctionne pour le mieux. Pouvez-vous nous préciser si vous avez valorisé votre site existant en "apport en nature" et si c'est le cas, comment l'avez-vous évalué dans vos statuts ? Merci.