Le secteur des services à la personne est très concurrentiel, et c'est toujours désagréable quand on se bat pour apporter un service de qualité d'avoir en face de nous des personnes qui prétendent qu'elles ont tout inventé et qu'elles ont le seul site capable de faire ce qu'on faisait avant elles. C'est ce que j'appelle les "charlatants du web". C'est encore plus désagréable quand les journalistes, relaient ces informations sans vérifier ce qui existe déjà et sans faire un minimum de recherche. Un des sites concurrent d'aladom, lancé en septembre 2007, se présentait comme le "site leader", le seul site permettant de trouver une garde d'enfant, ou une femme de ménage. Il affichait 20000 inscrits au bout de quelques semaines d'existence, un chiffre qui par ailleurs n'a pas augmenté en un an et demi... Il anonçait par la suite avoir trouvé un partenariat avec le groupe Accord et un financement de la part d'un fond d'investissement, ce qui s'avère être faux.

Cette semaine, la même personne vient de lancer un site qui a fait pas mal de buzz. Un site permettant de faire faire ses devoirs par des étudiants en payant de 5 à 80 euros. Le site a bénéficié d'une couverture médiatique délirante et était HS une journée entière. Or on apprend aujourd'hui que le site ferme 24 heures après son ouverture. Cette fermeture bénéficie encore d'une couverture puisque c'était un des titres du journal de France Inter ce matin. On entendait d'ailleur le responsable du site dire qu'il avait réalisé que ce qu'il avait fait était mal, et qu'il avait pris cette décision avec sa grande équipe (équipe virtuelle d'après Le Post). Il a aussi pu dire qu'il avait atteint 80000 visiteur unique dans la journée, ce qui est pour lui un record pour le web français....

Bref toutes ces affirmations m'ont fait rédiger cette note pour informer les journalistes qui reprennent des communiqués de presse de site internet, qu'ils devraient faire une petite analyse avant de relayer les informations.

Pour terminer cette note, il y a une bonne nouvelle pour les étudiants qui ont tant espéré cette semaine ne plus avoir à faire leurs devoirs et qui sont triste d'apprendre que le site révolutionnaire qui allait les rendre plus intelligents, moyennant quelques euros... L'ami Otto a été très réactif et a lancé hier le site www.jefaismesdevoirs.com, un site d'entraide scolaire gratuite :

je-fais-mes-devoirs

Je souhaite longue vie à jefaismesdevoirs, et j'attends avec impatience fin avril pour voir ce nouveau service. Est ce que le site présentera une équipe virtuelle? Est ce qu'il utilisera des photos pompées sur le net? Est ce qu'il utilisera un template html/css gratuit? Je ne pense pas... et je pense aussi qu'il battra le record de France de 80000 visiteurs en 1 jour :)

Commentaires

Charlatan, c'est peut-être un peu fort comme thème... Mais il est certain que le buzz passe mieux par le scandale : si tu ajoutes une rubrique "Gâteries" à tes services à domicile, tu feras connaître ton service... (genre avaladom.com) Mais il ne faut pas faire comme ce pseudo-diplômé de l'ESSEC, et assumer son choix : si le jour du lancement officiel on avait eu une page d'explication "Franchement, pour réussir, prenez plutôt des cours particuliers " avec un lien vers son site, là, ok, ça aurait eu de la gueule. Là, le coup de pub tombe à l'eau, le gars a l'air d'un guignolo, et ça n'aura servi à rien.
La question est: est-tu certain que "l'équipe" de jefaismesdevoirs n'est pas la même que faismesdevoirs ? (buzz en 2 temps)
@Mrboo : ce serait très fort, mais je ne pense pas. En tout cas, il y a un concept à creuser pour du buzz en 2 temps... Je trouve dingue en tout cas la couverture qu'à eu le site faismesdevoirs...
Quand on cherche sur facebook la personne qui a déposé le dns JEfaismesdevoirs.com c'est encore un compte vide...
Selon Arrêt sur images, c'est l'article du post.fr qui a causé la fermeture de faismesdevoirs.com. Le site a en effet avoué jeudi que la photo de son équipe pédagogique était bidon. Selon l'avocate Isabelle Tellier interrogée par le post.fr, «sur un site internet, si les photos et les noms de l'équipe sont factices, il est alors question de publicité trompeuse. Si ça créé une tromperie, s'il y a une incidence sur la personne qui choisit ce service, on est dans la publicité mensongère.» Par ailleurs, les noms factices inventés par Stéphane Boukris et son équipe ressemblent étrangement à des noms d'artistes proches du jazz, souligne Arrêt sur images. Source : 20 minutes
@xu : le type s'invente une équipe... c'est comme sur staaff où ils prétendent être 7 personnes, avec un responsable communication Jonathan Schwartz (nom du CEO de Sun) qui n'a pas l'air non plus d'exister... en tout cas, ce n'est pas un ami du CEO de Staaff sur Facebook.
Seul le temps laisse les créateurs sérieux démontrer leurs talents. Continues ! Même si c'est rageant de se démener pour faire parler de son site quand d'autres explosent tout avec un concept bidon.
Désormais le fondateur a mis le communiqué suivant sur son site . C'est le comble du ridicule ! La totale discréditation de ce Stephane Boukris ! car cela va a l'encontre de ses discours récents ************************************ Bonsoir, Il y a bientôt un mois, nous avons eu l’idée de mettre à disposition des Internautes un outil pédagogique innovant. Nous tenons à vous présenter toutes nos excuses dans la mesure où nous réalisons à ce jour, à quel point ce site va à l’encontre de nos propres valeurs. Enfin, nous souhaitons faire en sorte que les générations futures soient meilleures que les précédentes, et FaisMesDevoirs.com ne pourra en rien y contribuer. Les nouvelles technologies doivent servir à nous améliorer et non à nous assister. Au nom de toute l’équipe de FaisMesDevoirs.com, Stéphane (stephane@faismesdevoirs.com) Le fondateur du site faismesdevoirs.com ************************************
@JEP : je pense que dans quelques semaines, on retrouvera une redirection de jefaismesdevoirs vers son autre site. @Eric : je continues et aladom n'est pas prêt de s'arrêter. Les médias ne peuvent pas parler de tous les sites, donc ils se focalisent sur ceux qui créent une polémique. @Matt : malheureusement, je ne suis pas sur qu'il ait vraiment perdu sa crédibilité auprès des médias qui relaient ce message et qui disent qu'il a pris conscience que son projet n'était pas moral. Pour en savoir plus sur le personnage, cette petite vidéo en dit beaucoup : http://www.youtube.com/watch?v=sq1pGaN4qGo&feature=related
A noter que depuis 1997, la fondation Boulanger propose Cyberpapy.com, site gratuit de soutien scolaire entre générations. Une démarche empreinte d'une autre philosophie, à mon sens en total respect avec la netiquette (qui connaît ce terme parmi vous ?). Bonne continuation.
@Yomguaille : Comme je le disais au début de mon article, nous ne sommes pas les seuls... En ce qui concerne la netiquette, aladom s'efforce à suivre les règles de conduite et de politesse à adopter sur Internet. Nous cherchons avant tout à apporter un vrai service à ceux qui cherchent du travail dans le secteur des services à la personne et à ceux qui cherchent un intervenant. Je trouve très bonne l'idée de cyberpapy, on voit effectivement qu'il y a de réels échanges entre celui qui pose sa question et les personnes qui répondent.
@Guillaume Je n'avais pas vu ton billet avant d'écrire le mien :oops: http://is.gd/nt02 Je vais le relayer, Staaff me semblait, comment dire, chelou comme disent les jeunes, tu me le confirmes... Pour info, FaisMesDevoirs n'était que le douzième site à proposer une offre de ce genre... En tout cas, peut-être un charlatan, mais bon pour le buzz et faire sa pub, ce jeune homme.
C'était prévisible : le 24 avril, tbok annonce le rachat de staaff... une autre façon de dire que staaff arrête et refile sa base.
@Didier : merci Didier pour le lien. Le terme de charlatan est peut être un peu fort... Je n'aime pas les personnes qui débarquent sur un secteur et se positionnent comme leader alors que d'autres sont déjà là et ont défriché le terrain.
Bonjour, Je dirige le site de soutien scolaire de Mondial Maths et je confirme que l'idée a été honteusement pompée. Personnellement, j'ai créé le site en 2004; auparavant il existait déjà un autre site (exoline) qui proposait les corrections de tous les exercices des livres. Je vous laisse imaginer ma colère quand j'ai entendu le créateur du site en question affirmer qu'il avait eu l'idée du siècle et que son projet était novateur. Comme l'affirme Didier, j'ai pu compter douze sites qui permettent aux élèves d'avoir un corrigé personnalisé; la différence entre nos sites... a consisté à faire un Buzz marketing. Il était temps de rendre à César ce qui est à César. Franck