En 2030, selon certaines prévisions, 29% des français auront plus de 60 ans, et le vieillissement de la population est un enjeu socio-économique majeur.

Voici un extrait du magazine EKO

"Né à Rennes en avril 2007, le site aladom.fr s'est positionné sur le marché des services à la personne. Son fondateur, Guillaume Thomas, constate ces derniers mois une forte augmentation des demandes d'aides à domicile pour les seniors.

Le site Internet www.aladom.fr est né d'un constat très simple de la part de ce père de quatre enfants : « Ma femme et moi cherchions souvent des baby-sitters et à part la petite annonce à la boulangerie, ce n'était pas évident de trouver... Il manquait un site Internet pour mettre en relation offre et demande concernant les services à la personne. C'est comme ça que j'ai eu l'idée d'Aladom », raconte Guillaume Thomas. De l'idée à la pratique, les choses vont aller très vite. Focalisé au début sur l'Ille- et-Vilaine, le site Internet a pris une envergure nationale dès 2008. « Aujourd'hui, plus de 37 000 services sont proposés sur le site : de la garde d'enfants, au ménage, en passant par du soutien scolaire, du bricolage, du jardinage ou de l'aide aux personnes âgées. Sur la totalité de notre offre, 4 600 services concernent d'ailleurs les seniors, que ce soit par exemple pour la livraison des courses, la cuisine à domicile, ou bien encore la recherche d'une dame de compagnie », explique le fondateur du site. 

Avec une moyenne de 20 000 connexions par jour, Guillaume Thomas a constaté ces derniers mois une forte augmentation des annonces concernant les services aux seniors : « Il y a de plus en plus de personnes âgées dépendantes qui ont besoin d'un accompagnement. Dans ce cas, les demandes émanent souvent de leurs enfants. Mais il y a aussi quelquefois des annonces rédigées par les seniors eux-mêmes qui se sont familiarisés avec les nouvelles technologies et qui peuvent avoir besoin d'aide pour faire le ménage, quelques emplettes... C'est d'ailleurs assez touchant. » Aladom répond à tous les cas de figure dans la mesure où le site référence aussi bien les offres de ser vices de particuliers, d'entreprises que d'associations, en mettant l'accent sur la géolocalisation, dont Guillaume Thomas souligne l'importance : « Les services aux seniors sont souvent des services qui nécessitent d'habiter à côté. Impossible de faire 1/2 heure de trajet juste pour aider une personne à se lever et refaire le même trajet le soir pour l'aider à se coucher. Nous avons donc développé la géolocalisation des annonces pour visualiser les personnes à proximité. Avoir une demande et une offre au même endroit, c'est ce qui est le plus compliqué », conclut Guillaume Thomas"

Retrouvez le numéro 19 d'EKO en ligne.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment