La jeune fille au pair doit avoir entre 18 et 26 ans et être inscrite à un cours de langue dans le pays d'accueil. Souvent pour une durée d'un an, elle aide les parents à garder et à s'occuper des enfants mais cela dans des conditions encadrées afin de limiter les abus.

Les démarches à accomplir

Afin de trouver des familles sérieuses, motivées et ne cherchant pas une "bonne à tout faire", il est conseillé de se rapprocher d'associations ou d'agences qui permettent de filtrer mais surtout de soigner la mise en relation entre les familles et les personnes accueillies.

Il en existe plusieurs en France comme l'UFAAP ou EUROPAIR qui proposent de s'occuper du placement de la jeune fille au pair et donnent les informations complètes des deux côtés ; en outre elles garantissent la légalité du séjour et la résolution des problèmes qui peuvent subvenir.

Ces services sont payants mais offrent des garanties rassurantes lorsqu'on doit s'éloigner de son pays d'origine et quand on doit recevoir quelqu'un pour une durée d'un an.

Une fois l'agence choisie, il faut s'inscrire au moins deux mois avant le début du séjour et constituer un dossier comportant plusieurs choses :

  • un questionnaire sur l'identité, le niveau scolaire et l'expérience auprès d'enfants ;
  • une lettre de présentation pour la famille ;
  • un certificat médical de moins de trois mois.

Ce dossier est ensuite proposé à plusieurs famille d'accueil. Il est ensuite demandé à la personne de prendre contact directement avec la famille afin de conclure les modalités du contrat (heures de présence auprès des enfants, rémunération prévue, heures de baby-sitting en soirée...). Il ne faut pas oublier de s'assurer de sa protection sociale dans le pays d'accueil ; celle-ci doit être prise en charge par les parents.

C'est une expérience enrichissante qu'un séjour en tant que jeune au pair qui ravit la plupart des candidats. Mieux vaut éviter le bouche à oreille et internet et prendre contact avec un organisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment