Cela dit, un(e) baby-sitter peut se distinguer par les stages et formations qu'il/elle a suivis :

  • IFAP : L'Institut de Formation à l'Assistance aux Personnes, situé dans le 16e arrondissement de Paris, proposent de nombreux stages autour de la garde d'enfants (gratuit pour le baby-sitter, payant pour son employeur) :

- « Garde d'enfants jusqu'à 3 ans » (40 heures de formation soit 5 jours)
- « Garde d'enfants de 3 à 10 ans » (20 heures soit 2 jours + 1 matinée)
- « Prévention, sécurité auprès des enfants » (16 heures, soit 2 journées)
- « Relation, communication avec les enfants » (20 heures, soit 2 jours + 1 matinée)
- « Activités périscolaires, loisirs » (20 heures, soit 2 jours + 1 matinée)
- « Garde d'enfants / Garde partagée » (20 heures, soit 2 jours + 1 matinée)
Informations et inscriptions sur le site de l'IFAP A savoir : certaines agences de garde d'enfants comme la Bambinerie, présente à Paris, dans les Hauts-de-Seine, à Rennes et dans son agglomération, proposent des sessions de formation sur mesure de 20 heures, en collaboration avec l'IFAP, exclusivement conçues pour les baby-sitters inscrit(e)s dans son agence.

Prix : Gratuit. "Ces stages sont totalement gratuits. L'employeur effectue une avance de trésorerie afin que l'employé puisse être rémunéré pendant la formation. Il se fait rembourser intégralement du salaire et des charges sociales correspondants dans un délai d'un mois. Le stage en tant que tel est directement pris en charge par Agefos Pme." (source site web IFAP)

  • BAFA : Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (payant)

Remis par un organisme habilité par le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, ce diplôme non-professionnel est délivré à l'issue d'une formation payante. Il autorise à encadrer de façon ponctuelle des enfants en séjour de vacances ou en accueil de loisirs. Cet examen est composé d'une formation théorique d'environ 8 jours puis d'un stage pratique de 14 jours minimum. Enfin, une dernière phase, dite d'approfondissement (BAFA 3) dure de 6 à 8 jours, avec une spécialisation : un public particulier (petite enfance, adolescence, intégration des enfants handicapés), les jeux, les activités sportives et de plein air, les activités scientifiques et techniques, les activités manuelles, etc. Même si cette formation est chère – environ 1 000 € la semaine – il existe un système de bourses pour la financer en partie ou en totalité. Renseignez-vous auprès de la délégation Jeunesse et sports de votre département.

  • UNCCAS : l'Union nationale des centres communaux et intercommunaux (Gratuit)

Chaque année, une formation de baby-sitting est proposée par le relais des assistantes maternelles pour un groupe de 8 à 10 jeunes de 16 à 22 ans. Elle a lieu dans les centres intercommunaux d'action sociale (CIAS) et dure 2 jours et demi. Ce stage sensibilise les jeunes à divers sujets autour de l'enfant : l'hygiène, la sécurité, les premiers secours, la législation, la psychologie et l'éveil. Une fois que les jeunes ont reçu l'attestation certifiant la bonne acquisition de toutes les connaissances de base, ils sont intégrés dans le fichier baby-sitting de la commune.
Gratuit. Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site de l'UNCCAS

Enfin, la préparation d'un CAP Petite Enfance et un stage en crèche peuvent aussi être vivement appréciés des parents qui recherchent une garde pour leur(s) enfant(s).

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment