Power Ranger dans le métro de Tokyo pour aider les personnes âgées

Les japonais n'en finissent pas de nous surprendre. Nous avions déjà parlé de Babyloïd, le robot créé pour lutter contre l'isolement des personnes âgées. Une machine qui se substitue à l'homme pour des seniors moins seuls et plus épanouis. Au pays de l'électronique de pointe, les robots plaisent et face au déclin de la natalité, ils semblent s'imposer comme la solution pour pallier au manque de main d'oeuvre. 

Mais le Japon, c'est aussi le pays des séries télé pour les enfants truffées de supers héros dotés de pouvoirs surnaturels et d'une force plus que surhumaine. Ils défendent la veuve et l'orphelin et surtout les jeunes filles pubères en jupes plissées, chaussettes blanches et cris de pintades, contre des monstres difformes et très laids en costumes de caoutchouc. Au nombre de ces héros : les Power rangers (américains mais fortement inspirés des sentai japonaises). 

Il ne neutralise pas les méchants, mais porte les poussettes et les courses

Ces personnages sont populaires au Japon, à tel point qu'un jeune nippon de 27 ans a opté pour un costume Power Ranger vert pour s'inscrire dans le mouvement des Real life super héros inspirés par les films Kick Ass. Ainsi donc déguisé, Tadahiro Kanemasu vient au secours des femmes et des personnes âgées, pas temps pour des actions spectaculaires que pour de simples B.A de boyscout. 

Le terrain de jeu du Power Ranger : le métro. Il porte la poussette de bébé ou les courses de mamie. S'il intervient masqué, ce n'est pas uniquement pour être un Real Life Super Hero (super héros dans la vraie vie), mais c'est aussi et surtout pour des raisons culturelles. Au Japon, les gens sont réticents à se faire aider par un inconnu, grimé en Power Ranger et donc masqué, il n'est plus inconnu et il fait sourire. 

Pour les seniors, il est plus facile de se faire aider par un Power Ranger que par un inconnu

Ce jeune japonais connait aujourd'hui la notoriété dans le métro de Tokyo, à tel point qu'il envisage de rassembler autour de lui l'ensemble de la brigade des Power Rangers. Le choix des couleurs reste donc ouvert pour l'instant. Un regret peut-être, qu'il n'ait pas choisi d'intervenir en costume de Batman, autrement plus classieux, mais nous sommes à Tokyo, pas à Gotham City.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment