Une voix dans la chambre de leur enfant

C'est en entendant une voix adulte et inconnue provenir de la chambre de leur petite fille de deux ans, que les parents de ce bout'chou ont pris peur, à juste titre. Le site du Monde rapporte l'histoire de Marc Gilbert et de son épouse, couple de texans victime malgré lui d'un hacker pour le moins inattendu. 

Imaginez plutôt. Comme tous les couples qui accueillent un nouveau-né, l'arrivée de bébé et l'angoisse d'être parents (l'inconnu) vous poussent à vous équiper de tous les appareils disponibles sur le marché conçus pour vous faciliter la vie et vous tranquilliser l'esprit. Quel soulagement en effet de garder un oeil et une oreille sur bébé quand il dort dans une autre pièce et pour cause. 

Un baby monitor avec caméra, l'appareil prisé des jeunes parents

Le baby phone est, à priori, l'appareil idéal pour la sérénité des parents. Eh bien, il semblerait pourtant qu'il ne soit pas infaillible... Dans le cas du couple d'américains qui a connu la mésaventure relayée par les médias, un hacker a réussi à prendre la main sur le baby phone. Non seulement il pouvait utiliser la caméra pour visiter la chambre de l'enfant, mais en plus il pouvait lui parler. 

Si encore il en avait profité pour lui chanter des berceuses... mais non, visiblement mal intentionné ou mentalement dérangé, ce malotru proférait des insanités à caractère sexuel à une enfant... de 2 ans!  

On imagine aisément l'émoi des parents quand ils ont découvert l'intrusion. Le père de l'enfant, qui avait toute confiance en son baby monitor, a comparé sa découverte et son émotion à une visite par effraction dans son logement. Seul réconfort pour les parents, si on peut utiliser ce terme, la petite fille est sourde de naissance et ses parents lui ôtent ses prothèses auditives quand ils la mettent au lit. 

Attention au Wi-Fi...

Le système utilisé par ce couple de parents pour la surveillance de leur fille était un système avec webcam, relié au réseau Wi-Fi de la maison. Manifestement les précautions élémentaires de sécurité avaient été prises par le père : protection par mot de passe et firewall. En l'occurrence, le site france24 informe que la faille de sécurité proviendrait de la caméra utilisée. 

D'une façon plus générale, tous les appareils connectés via le Wi-Fi d'une maison sont susceptibles de présenter de telles failles. Pas de quoi être rassuré. En attendant, pour vous préserver de la mésaventure de Marc Gilbert, optez donc pour un baby phone d'un modèle basique, du type talkie-walkie de faible portée et faites comme tous les parents : allez pousser un « OUIIIIN ! » dans la chambre de l'enfant pour vous assurer qu'à l'autre bout, papa ou maman entend bien.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment