La rentrée scolaire est un moment très important dans la vie de nos enfants, a fortiori quand ils sont encore à l'école élémentaire ou plus tard quand ils doivent négocier l'entrée au collège ou au lycée. A chaque rentrée son lot de nouveautés : nouvelle institutrice (instituteur), nouvelle classe, nouvelles têtes, nouvelles matières etc. 

Certes, passer de la 3ème à la seconde s'aborde avec plus de confiance, l'expérience aidant, mais pour un petit qui passe de la maternelle au CP ou pour un bout 'chou qui laisse sa nounou pour les petits bancs de l'école, le changement est radical. Voici donc quelques conseils pour aborder le mois de septembre sereinement. 

Avant la rentrée  

  • Pour éviter une cassure brutale entre vacances et école, préparez votre enfant au rythme scolaire en avançant progressivement l'heure du coucher. 
  • Habituez-le à reprendre le travail mais de façon ludique (il est toujours en vacances). Incitez les enfants qui ne sont pas de grands lecteurs à ouvrir un livre ou à défaut une bande dessinée. Jouez à des jeux éducatifs. Il existe des quizz pour le passage d'une classe à l'autre à tous les stades de la scolarité. 
  • Selon son âge, décrivez à votre enfant sa journée de rentrée avec force détails, afin qu'il l'envisage sereinement. 
  • Ne sacralisez pas trop le jour de la rentrée. Plus vous en parlez comme d'un jour exceptionnel, plus il devient extraordinaire et donc potentiellement effrayant. 
  • Soyez positif. Bannissez les formules du type : « Les choses sérieuses commencent » ou « Fini de rigoler ». Présentez plutôt la rentrée comme le début d'une nouvelle aventure, encore plus intéressante et passionnante, riche en découvertes et en apprentissages. « Ça va être génial ! ».
  • Sur le plan pratique, essayez de savoir si la classe de votre enfant est à l'étage ou au rez-de-chaussée, le choix du cartable en dépend. Un cartable à roulettes est plus lourd qu'un cartable classique. 

Le jour de la rentrée  

  • Choisissez sa tenue avec lui. L'habillez en neuf des pieds à la tête confère de la solennité à la journée, mais ce peut être son choix. Il faut surtout qu'il se sente à l'aise. 
  • Restez zen. N'oubliez pas que les enfants partagent votre stress. Si vous êtes malade d'angoisse à l'idée de laisser votre enfant entre les mains de l'institutrice, le mélodrame n'est pas loin.  
  • Faites court, surtout avec les plus petits. Ne vous éternisez pas à l'école. Plus vous restez longtemps, plus l'enfant s'attache à vous et plus la séparation est difficile. 
  • Simplifiez-vous la vie en usant et abusant des services proposés par internet. Faites participer votre enfant aux courses de la rentrée, c'est une occasion de le responsabiliser. Optez pour les sites de vente en ligne ou les services « drive » des hypermarchés. Vous éviterez ainsi la cohue et l'abondance de tentations qui génèrent autant de frustrations.  

Où trouvez une baby-sitter ou une personne qui vienne chercher votre enfant à la sortie de l'école ?  

Dernier conseil qui concerne indirectement la rentrée scolaire, mais les services dont vous pourriez avoir besoin à cette occasion. De nombreuses entreprises et des prestataires particuliers proposent leurs services pour du baby-sitting, du soutien scolaire ou pour s'occuper de votre enfant de la fin de l'école à votre retour au foyer. Ces prestations étant du ressort des services à la personne, elles font l'objet d'un avantage fiscal de 50% si vous répondez aux conditions requises. 

Vous pouvez consulter les annonces ici ou, si vous souhaitez passer par une entreprise, remplir une demande de devis pour le ou les services qui vous intéressent, cette demande sera ensuite transmise à plusieurs professionnels qui vous recontacteront pour vous faire une offre.

A vous de jouer maintenant !

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment