Faire face à l'allongement de la vie et à l'accroissement de la population des personnes âgées, c'est le défi que doivent relever les pouvoirs publics afin de ne pas laisser les plus fragiles et les plus vulnérables au ban de la société. Solution étudiée comme une alternative moins coûteuse que le placement en maison médicalisé et préférée par les seniors, le maintien à domicile séduit. 

La Somme innove avec les "logements dédiés"

Dans le département de la Somme, un concept de « logement dédié » est à l'étude. L'Association départementale des services de maintien et d'hospitalisation à domicile du département est à l'origine de ce projet mis en place en 2009. Il s'agit de réhabiliter les logements occupés par des personnes âgées pour les rendre accessibles aux professionnels du maintien à domicile. Après le décès du résident, le logement doit profiter à une autre personne âgée d'où le concept de « logement dédié ». 

Toujours dans la Somme, le maire de la commune de Longueau, a de son côté conçu un autre projet, celui de proposer à certains pensionnaires de l'Ehpad de la commune, les plus valides, de vivre ailleurs que dans l'établissement. Elle souhaite construire un immeuble de logements individuels qui leurs soient dédiés. 

Bientôt 13 logements dédiés réservés aux personnes âgées

Deux conventions de partenariat sont établies. La première entre la commune, l'Office Public de l'Habitat en Somme et l'Association Départementale des services de maintien et d'hospitalisation à domicile pour que les 13 appartements construits soient des « logements dédiés » sur le modèle mis en place par l'association. 

La seconde convention est passée entre le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) et le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) pour qu'un guichet unique soit créé, ainsi qu'une mutualisation des activités d'animation. Un intéressant travail de coordination et de partenariat. 

Anticiper le logement de fin de vie pour éviter des décisions dans l'urgence

Les logements en cours de construction devraient être livrés en mai 2013. Ils seront proposés à la location ou à l'achat. Le projet repose sur le libre choix exprimé par les personnes âgées de rester à leur domicile jusqu'à la fin de leurs jours et sur l'anticipation. Trop souvent aujourd'hui, les décisions de placement en établissement sont prises dans l'urgence. Anticiper le maintien à domicile permet d'éviter les écueils. 

La labellisation « logement dédié » garantira sa réservation exclusive du logement pour une autre personne âgée quand celui-ci sera inoccupé. Sur le site de l'ADSMHAD de la Somme, on peut lire que « Le concept du « logement dédié », comme engagement sociétal et solidaire de tous les acteurs de notre société, redonne du sens à la cohésion des familles et à la transmission des patrimoines. » 

Cette initiative intéressante mérite d'être saluée. 

Et vous, comment envisagez-vous d'organiser vos vieux jours, en établissement ou à domicile ?

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment