Le Japon est un pays à la population vieillissante où les personnes âgées de plus de 65 ans représentent déjà 23% de la population et en représenteront 39,9% en 2060. Il lui faut donc s'adapter à ce changement démographique.

La culture de l'électronique règne en maître sur ce pays et, de notre vieux continent, nous observons, un peu dubitatifs, les réponses technologiques apportées aux problèmes humains. Pour redonner envie aux jeunes japonais de faire des enfants : Yotaro, le bébé robot qui se comporte comme un vrai nourrisson. Pour lutter contre la dépression des personnes âgées isolées : Babyloïd, le bébé robot à vocation thérapeutique.

Les criminels de plus de 65 ans sont 6 fois plus nombreux qu'il y a 20 ans

Certes, les actions mises en place ne se limitent certainement pas à ces poupées électroniques, mais ces réponses technologiques nous fascinent. Aujourd'hui le Japon s'illustre une nouvelle fois dans l'actualité pour ses personnes âgées, mais le sujet est tout à fait différent et surprenant, au premier abord du moins : l'augmentation de la délinquance et tout particulièrement de la criminalité chez les plus de 65 ans. 

Le 16 novembre, le ministère de la justice japonais a publié un rapport qui indique que 48.637 personnes âgées ont été interpellées en 2011 pour des délits divers dont certains avec violence. En quantité, le chiffre n'est pas très impressionnant, mais ce qui l'est plus, c'est l'augmentation constatée. Le nombre de criminels de plus de 65 ans a en effet explosé, se multipliant par 6 en 20 ans. 

Le taux de criminalité reste tout de même très bas

Il convient toutefois de relativiser ces chiffres, du moins c'est ce que tente de faire le ministère nippon qui rappelle que le taux global de criminalité est et reste exceptionnellement bas au Japon, l'un des plus bas au monde (avec la France d'ailleurs). Il faut préciser également que la plupart des délits commis sont des vols, à l'étalage notamment. Mais enfin, les crimes violents ont tout de même augmenté de façon singulière avec 49,5 fois plus d'agressions qu'en 1992 et 8,7 fois plus de plaintes pour blessures physiques. 

Les raisons de l'explosion de la délinquance sénile- par opposition à la juvénile - laisse les autorités japonaises sans voix. Certes les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses dans ce pays, mais ceci n'explique pas tout. 

On ne peut s'empêcher de relater ce fait divers mettant en scène un papi presque centenaire puisqu'âgé de 97 ans. En avril, le vieillard qui se déplace désormais avec un déambulateur a été arrêté par la police japonaise, soupçonné d'avoir voulu tuer une femme de 84 ans avec un sabre. Il avait sans doute un dentier contre elle...

Commentaires

Bonjour C'est surprenant en effet, c'est loin d'être le cas en France! Il avait un dentier contre elle, je suis morte de rire!:D