La panne provoquée par les journalistes se résumait à une barrette de mémoire vive légèrement détachée, dès lors, impossible de démarrer l'ordinateur. Pour réparer ce problème informatique simple, il suffisait d'ouvrir la trappe située au dos du PC et de « reclipser » la barrette. Une manipulation quasi enfantine. Portable sous le bras, le journalise s'est rendu chez trois dépanneurs différents, des enseignes plus ou moins importantes qui ont pignon sur rue. 

Des diagnostics informatiques erronés pour une facture élevée 

Le premier réparateur a diagnostiqué en un tournemain un problème de disque dur ou de carte mère. Soit, une réparation d'un coût équivalent à la valeur de l'ordinateur. Ne commercialisant pas lui-même la marque, il a expédié le journaliste chez le fabricant. 

Après quelques manipulations rapides, le deuxième réparateur a lui aussi diagnostiqué un problème de carte mère. Pour un bilan plus complet facturé 25 €, il a gardé le PC en dépôt. Quelques jours plus tard, le journaliste était contacté par téléphone, la réparation déjà effectuée, sans présentation de devis préalable. Coût l'intervention : 80€ pour « un nettoyage des composants de la carte mère », sans aucun rapport avec la panne réelle. La procédure d'avant réparation n'ayant pas été respectée, le journaliste n'a toutefois pas eu à payer le diagnostic. A noter, un logiciel espion a permis au journaliste de détecter une « visite » inopportune des fichiers de l'ordinateur... 

Mieux vaut s'y connaitre pour faire réaliser un dépannage informatique 

Le troisième réparateur testé a suivi le même principe que le précédent avec un diagnostic à 29€ et une réparation effectuée sans devis préalable. Cette fois enfin, pas de baratin, c'est la bonne panne qui a été réparée pour un coût de 30 €, soit une demi-heure de main d'oeuvre (tout de même !). Devant le mécontentement du journaliste face à l'absence d'accord préalable à la réparation, le technicien a tout simplement proposé de remettre le PC dans son état premier, soit en panne, ce qui fut fait en quelques secondes ! 

Moralité, mieux vaut s'y connaitre un peu pour faire réparer un ordinateur, voire, dans le meilleur des cas, chercher la cause de la panne soi-même et si possible, y remédier. Malheureusement, nombre d'entre nous sont comme « une poule devant un couteau » face au problème informatique. Seul conseil valable, choisir avec soin le technicien qui va intervenir. Cette démonstration d'arnaque ne vaut pas loi et aucune généralité ne peut en être tirée.

Commentaires

Je viens de me faire avoir par des escrocs ! Mon ordi s'est trouvé brusquement infecté de pubs. Un message audio m'a invité à prendre contact d'urgence avec un numéro de téléphone, ce que j'ai fait pensant qu'il s'agissait de Microsoft. On m'a démontré par téléphone qu'il fallait absolument intervenir sur mon ordi. Un contrat de deux ans de maintenance m'a été proposé et réglé par "safecart", pour un montant de 342 € ! Je me suis aperçu très vite qu'il s'agissait d'une arnaque mais trop tard. J'ai fait annuler ma carte bancaire par précaution et j'essaie maintenant de récupérer mon argent. Mais je ne sais pas qui se cache derrière tout cela, une "société" basée à l'ile Maurice, semble-t-il...