La biologie du vieillissement, un enjeu d'avenir

La longévité de nos anciens est un nouvel enjeu pour la science, la médecine, mais aussi pour la société, tout simplement. Pour prolonger la vie, les recherches et à fortiori les découvertes scientifiques sont nombreuses. Il y a peu, on nous annonçait que des scientifiques avaient réussi à rajeunir des cellules de centenaires et c'est sans compter avec toutes les découvertes non relayées par les grands médias. Selon Hugo Aguilaniu du CNRS de Lyon : « Près de 1 000 articles scientifique sur la biologie du vieillissement ou de la longévité sont publiés chaque mois ». 

Des méthodes scientifiques hétérogènes

Il convient de ne pas faire de mélange des genres dans ces avancées scientifiques. Deux écoles se distinguent dans leur étude de la longévité. La première s'intéresse aux mécanismes qui permettent à une cellule de vivre longtemps et la seconde travaille sur l'identification des gènes qui permettent de vivre longtemps. La question qui reste en suspens concerne l'écart entre cellule et organisme complexe (comme l'homme) : les mécanismes de la longévité d'une cellule sont-ils identiques à ceux d'un organisme ? 

Parmi toutes les recherches, celle du gène de la longévité notamment chez l'homme. En résumé, « quatre grands voies métaboliques interviennent dans la longévité » selon M. Aguilaniu. Les scientifiques cherchent les gènes « chefs d'orchestre » de ces voies pour agir sur la longévité dans tout l'organisme. La voie de l'insuline est l'une d'entre elles, avec celle de la restriction calorique (testée sur des animaux mais difficile à appliquer à l'homme), les processus de reproduction et la mitochondrie. 

Bientôt une molécule pour augmenter la durée de vie ?

Les enjeux de la longévité intéressent le secteur économique concerné. Toutes les entreprises ont désormais un département vieillesse opérationnel. Pour Hugo Aguilaniu « dans la décennie, une molécule qui aura le potentiel d'augmenter la durée de vie pourrait être mise sur le marché ». Elle devrait être commercialisée pour lutter contre les maladies liées au vieillissement. 

En attendant que la fontaine de jouvence se présente sous la forme d'une pilule, environnement, mode de vie, alimentation, bonheur, sport etc. sont des facteurs de longévité de bonne santé identifiés et sur lesquels nous avons le pouvoir d'agir. A vous de voir...

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment