Crèches d'entreprise : quel intérêt pour les parents ?

Une crèche d'entreprise repose sur le même principe qu'une crèche traditionnelle : l'accueil des enfants jusqu'à leurs trois ans, encadrés par des spécialistes (puéricultrices, auxiliaires de puériculture, éducateurs jeunes enfants). Or ce qui change est que la crèche se trouve le plus souvent aux alentours de l'entreprise, et que les horaires correspondent à ceux pratiqués dans l'entreprise.

Les avantages sont très nombreux pour les parents : un place est accordé prioritairement pour leur bébé, les horaires sont parfaits, le coût est le même qu'en crèche publique. Les crèches d'entreprise prennent tout leur sens quand on sait qu'il est quasiment impossible d'obtenir une place en crèche publique quand on bénéficie d'un statut de cadre, et ce en raison d'un salaire trop élevé.

Les crèches d'entreprise sont des crèches privées financées par l'entreprise, même si certaines peuvent bénéficier de financements de la Caisse d'Allocation Familiale. S'il reste des places vacantes, elles peuvent être proposées à des parents non salariés de l'entreprise.

Mettre en place une crèche : quel intérêt pour une entreprise ? 

D'abord une entreprise mettant à disposition une crèche est très attractive et s'assure que les salariés concernés ne seront pas tentés par un départ (au moins pendant trois ans). De plus la présence d'une crèche d'entreprise provoque généralement la baisse de l'absentéisme. Enfin, les salariés seraient plus disponibles pour l'entreprise car forcement moins préoccupés par les problèmes de garde d'enfants.

Même si une crèche privée représente un coût non négligeable pour une entreprise, leur nombre est en hausse (environ 300 crèches début 2011), ce qui signifie que tout le monde y trouve son compte. 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment