Qu'est-ce que la méthode ISR ?

La méthode ISR (infant swimming ressource), inventée par le docteur Harvey Barnett en 1966, repose sur l'idée qu'un bébé est capable d'apprendre seul à se débrouiller dans l'eau. Il faut donc le forcer, le mettre à l'eau et attendre qu'il fasse la planche ou qu'il barbotte. Le but final est de diminuer le nombre de noyades de bébés en leur apprenant à réagir dans l'eau.

La méthode ISR : une méthode contestée

Cette méthode originale est autant appréciée que contestée. Elle est enseignée dans douze pays pour les enfants de six mois à six ans et elle fait l'unanimité auprès des parents l'ayant essayée. D'après leurs témoignages, leurs bébés apprennent de façon très efficace à se maintenir dans l'eau et même mieux, à nager. Si le premier contact avec l'eau semble toujours assez désagréable pour les bébés, les parents assurent qu'après quelques séances, leurs chérubins adorent être plongés dans l'eau.

Or, de nombreux spécialistes mettent en garde contre les dangers de la méthode ISR. Selon l'avis de certains pédiatres, cette méthode est à éviter car rien ne prouve qu'elle permette de réellement diminuer les risques de noyade. Pire, elle est néfaste pour les parents qui seraient moins vigilants, pensant que leur bébé ne craint rien. De plus cette méthode d'apprentissage présenterait des dangers pour la santé de l'enfant : risque hypothermie et même d'intoxication due à l'eau avalée. 

Méthode destinée à éviter les noyades, l'ISR semble être elle-même dangereuse, ou du moins traumatisante pour le bébé. La controverse qui existe autour de ce sujet aux États-Unis explique peut être pourquoi aucun cours d'ISR n'est proposé en France.  

Commentaires

C'est très dommage que cet cours n'est pas proposé en France.
Je trouve ça dommage que en France ça ne soit pas possible de trouver ces cours, si ça peut maintenir l'enfant en flottaison au lieu de se noyer tout de suite... C'est sur que ça n'empêche pas les accidents et les noyades à 100%, mais rien n'est à 100%!