Septième au monde avant le tournoi de Roland Garros, Li occupe désormais la quatrième place du classement mondial de la FFT.  C'est jusqu'ici le plus haut rang à être détenu par une Asiatique - la Japonaise Kimiko Date-Krumm l'a occupé il y a 16 ans. 

Une victoire légendaire

Li Na, 29 ans n'est pas une débutante puisqu'elle est joueuse professionnelle depuis 1999 et occupait jusqu'aujourd'hui la 7ème place mondiale. Son parcours est épatant puisqu'inédit en Chine. Elle s'initie d'abord au badminton avant d'être redirigée vers le tennis par ses parents à l'âge de 9 ans.

  • 2004 : remporte le tournoi WTA (Open de Canton) et est propulsée à la 80ème place mondiale
  • 2006 : quart de finale de Wimbledon et entrée dans le top 20.
  • 2010 : demi-finale de l'Open d'Australie et entrée dans le top 10.
  • 2011 : remporte le tournoi de Roland Garros et se propulse à la 4ème place mondiale.

Li Na est entrée dans l'histoire du sport en devenant la première Chinoise à s'imposer dans le Grand Chelem, en simple, hommes et femmes confondus. Les médias chinois ont fait entrer Li Na au panthéon du sport national et c'est un pays très ému qui acclame la sportive depuis trois jours.

Selon un sondage, 44% des 100.000 internautes ayant répondu ont assuré avoir pleuré devant la victoire de Li Na. La joueuse affirme : "J'ai enfin gagné mon premier tournoi du Grand Chelem, je suis enchantée, je suis ravie du soutien fourni depuis longtemps par tout le monde. Je n'aurais pas remporté cette victoire aujourd'hui sans votre aide, j'espère que vous allez toujours me soutenir".

14 millions de pratiquants en Chine

La pratique du tennis est encore considérée  par une majorité de Chinois comme une activité réservée à une élite contrairement au tennis de table ou au football. lls sont environ 14 millions de pratiquants selon la fédération de tennis chinois qui espère que la victoire de Li Na inspire les jeunes gens à s'inscrire.

"La victoire de Li Na va inévitablement constituer un moteur pour le développement du tennis en Chine. Elle va accroître l'intérêt et le soutien de la société pour ce sport et inciter davantage de jeunes à le pratiquer", a déclaré dans un communiqué le président de la Fédération, Sun Jinfang.

Li Na est aujourd'hui le porte-drapeau de sa discipline devant le faible niveau des hommes. En effet, Bai Yan, le premier Chinois au classement ATP, est classé 345e. Pourtant la joueuse affirme ne pas vouloir être instrumentalisée par son gouvernement et refuse de répondre à toute question politique en interview. Il est vrai que le sport en Chine est rapidement exploitée à des fins patriotiques.

Le 20 juin débute le tournoi de Wimbledon et c'est avec joie que les supporteurs de Li Na pourront la suivre.

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment