Le gouvernement poursuit sa lutte contre l'augmentation des prix de l'énergie en instaurant une prime à la casse pour les chaudières au fioul.

La rénovation thermique des logements français

Dans sa lutte pour réduire la facture énergétique des Français, le gouvernement et Eric Besson mettent en place une série d'opérations. Il y a quelques temps une prime à la casse pour les chaudière à gaz vieillissantes et une revalorisation du rabais social sur le gaz de 20% ont été instaurées. C'est au tour des chaudières à fioul de bénéficier d'une prime à la casse afin de les remplacer par des énergies moins polluantes et plus économiques.

  Cette prime s'ajoute à d'autres mesures pour favoriser la rénovation thermique des logements. Le ministre a ainsi rappelé la mise en place de l'éco-prêt à taux zéro, qui permet de financer jusqu'à 30 000 euros de travaux de rénovation thermique et la création d'un fonds national d'aide à la rénovation thermique des foyers les plus modestes.

Comment obtenir la prime à la casse pour les chaudières à fioul ?

On constate que plus d'1 million de logements sont équipés de chaudières à fioul de plus de 20 ans. Devant la hausse du pétrole se sont eux qui payent le plus pour se chauffer mais qui polluent également le plus.     

Face à cette situation, la solution est d'aider les Français à réduire leur consommation tout en respectant le Grenelle de l'environnement. Exit donc la prime à la cuve mise en place par le passé qui a permis d'aider 900 000 foyers, mais présente l'inconvénient de ne pas faire d' économies d'énergie.

Financée par les distributeurs de fioul et labellisée par l'Etat, la prime doit répondre à un certain nombre d'exigences.

  • La chaudière doit avoir plus de 15 ans.
  • La prime atteindra au moins 100 euros pour l'achat d'une chaudière basse température au fioul et au moins 250 euros pour une chaudière à condensation.
  • La prime sera versée en une seul fois ou sous la forme d'un avoir sur, au plus, trois livraisons de fioul.
  • M. Besson a expliqué que cette prime sera «donnée par un fournisseur de fioul à son client particulier pour changer sa chaudière ancienne contre un appareil moderne et performant».

Une dizaine d'entreprises ont déjà signé la charte dont Total et la prime sera effective dans les jours à venir.

Commentaires

Complétement aberrant !!! Cette démarche ne va pas dans le bon sens. On propose une prime pour remplacer une chaudiere fioul par une autre chaudiere fioul plutôt que de favoriser les énergies alternatives. C'est du grna dn'importe quoi comme d'habitude.