Les décisions gouvernementales de septembre entrent en vigueur dès le 1er janvier et il faut s'attendre à une hausse des tarifs, à de nouvelles mesures mais aussi à une revalorisation des salaires à hauteur de l'inflation.

Des tarifs en hausse

C'est tout d'abord dans le domaine de la santé que l'on va observer du changement :

  • Chez les assureurs les tarifs marquent une hausse allant de 5,3% à 8,5% sur les contrats. Une hausse qui se répartit également sur le déremboursement de certains médicaments (ceux remboursés à 30% en 2010 passent à 30% en 2011). Les contrats d'assurance dits "responsables" se voient taxés à 3,5%.
  • La consultation chez un médecin généraliste passe de 22€ à 23€.

Les transports ne sont pas épargnés :

  • Les billets de TGV à la SNCF vont augmenter d'ici le mois de janvier, on parle d'une hausse de 2 à 3% selon la CGT-cheminots (non confirmée par la SNCF).
  • Le minimum de la course en taxi est fixé 6,20€ soit une hausse de 2,01%.
  • La taxe d'aéroport pour Roissy-Charles-de-Gaulle augmente de 15% soit 11,5€ au lieu de 10€. A Montpellier ou Bastia elle passe de 11,5€ à 12 €.
  • Les propriétaires d'un scooter devront passer une formation de 7h pour un coût de 350€. Elle était de 3h jusqu'alors et ne concerne pas les utilisateurs pouvant justifier de 5 ans de conduite.

C'est ensuite dans le secteur de la communication que s'observe la majoration :

  • La TVA  sur les abonnements internet/téléphone/télévision passe de 5,5% à 19,5%. Les factures devraient augmenter entre 2 et 3 euros en moyenne.
  • La redevance audiovisuelle passe de 121 à 123€.

EDF augmente de 3% et restera stable jusqu'en avril.

Enfin les amendes de première catégorie passent de 11€ à une fourchette comprise entre 15 et 20€.

Les revalorisations

  • Le SMIC connaît une hausse de 1,6% et passe donc de 8,86€  pour s'arrondir à 9€ brut de l'heure.
  • Le RSA est majoré de 1,5% et s'élève à 466,99 € pour une personne seule et 700,49€ pour un couple.
  • Les allocations augmentent également de 1,5% : 126,38€ pour deux enfants, 288,38€ pour trois enfants, 430,55€ pour quatre enfants.

De nouvelles mesures

  • C'était une des mesures phares de Nicolas Sarkosy, le prêt à taux zéro universel est désormais accessible à tout les primos- accédants et sans conditions de ressources.
  • Le crédit d'impôt sur les panneaux solaires est réduit de moitié.
  • Les jeunes mariés et pacsés ne pourront plus pratiquer la déclaration de revenus multiples et devront choisir entre deux déclarations séparées ou une seule commune.
  • L'abattement de 15% sur les cotisations patronales qui était prévu pour l'emploi de services à domicile est finalement abandonné.
  • La prime à la casse disparaît complètement.
  • Les bonus écologiques sont abaissés. Le bonus de 2000€ versé pour le GPL est annulé, les seuils d'émission de CO2 sont réduits et les bonus de 500€ passent à 400€, ceux de 1000€ à 800€.
  • La libéralisation de la Poste devient effective. Pour le moment nul concurrent ne s'est encore manifesté.

Beaucoup de changements pour cette nouvelle année qui s'annonce plus dure financièrement pour les ménages les plus modestes. Qui a dit disparition de la classe moyenne?

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment