Une amélioration par rapport à 2009

D'après le ministre, 197 000 élèves handicapés ont ainsi pu être scolarisés en milieu ordinaire soit 10 000 de plus qu'en 2009. L'amélioration de différentes structures d'aides a ainsi été mis en évidence :

  • 268 unités locales d'inclusion scolaire (UPI) ont ainsi été créées cette année.
  • 72 classes d'inclusion scolaire (Clis) ont pu être mises en places portant le total à 4194 en 2010.

Des besoins de plus en plus fort

Si l'intégration des élèves handicapées s'améliore, elle nécessite pourtant de plus en plus de personnel qualifié. 511 emplois auraient ainsi été créés en 2010. D'après le gouvernement, 57 000 élèves sont suivis par un auxiliaire de vie scolaire individuelle (AVS-I), ce qui représente 21 800 emplois à temps plein.

Entre juin 2009 et juin 2010, une augmentation de 25 % des dossiers des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) était enregistré. Le bilan est donc clair, un suivi poussé et personnel des enfants handicapés est nécessaire. Les 20 millions d'euros promis par l'État iraient, ainsi,  dans ce sens en permettant le maintien de 4000 emplois d'AVS-I.

Commentaires

je suis maman d'un petit garçon autiste de 7 ans. il a toujours été scolarisé en maternelle. il a été une année entière seul à l'ecole. personne ne s'en occupait ! il s'echappait meme de l'ecole le retrouvant sur la route ! une fois le diagnostic posé, j'ai demandé une avs. accordée, mais la pauvre elle n'etait pas formée ! j'ai dû lui fournir tout le matériel. elle est restée 2 ans avec mon fils, puis mon fils a changé d'école carla maitresse ne s'en interessait pas du tout et du coup mon fils évoluait peu ! je l'ai donc mis en privé avec une maitresse "rodée" à l'autisme. avec une avs extra ! en avril dernier j'ai renouvelé ma demande d'avs puisque mon fils évoluait très bien et n'a pas de retard mental, REFUSEE !!!! alors l'intégration scolaire des enfants handicapés n'est pas pour tous ! j'ai été moi meme evs avs pendant 3 ans, pas de formation rien ! j'ai demandé à refaire ce métier car c'est un METIER AVS ! on m'a refusé ca ril faut, parait il selon l'anpe, attendre 1 an ! je ne demande qu'à travailler et on me refuse ! par ailleurs faut savoir que nous avs, nous ne sommes pas payé cher ! certes nous avons vacances et mercredi mais les trajets sont pour notre petite bourse ! perso je faisais 55 km par jour ! je suis restée car j'avais des collègues instits super et un très bon directeur ! nous avons tout essayé pour me garder hélas rien ! meme pas une réponse de l'inspecteur d'académie ! AVS PEUT DEVENIR UN VRAI METIER !!!!
Merci pour ce témoignage. Il semble qu'il soit compliqué pour des parents d'avoir une AVS et que la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ne soit pas toujours appliquée.