D'ici à 2030 on estime à 30% la population française des plus de 60 ans. Et aujourd'hui deux personnes âgées sur trois souffriraient d'isolement. C'est pourquoi depuis quelques temps on a pu assister à la naissance de résidences représentées par des associations.

L'Association Nationale des Copropriétés avec Services (ANCS)

L'ANCS rassemble un ensemble de résidences pour Séniors répondant à une charte précise :

  • Une copropriété classique de loi 1965 sans aucun but lucratif
  • Des copropriétaires décisionnaires (Syndic, dépenses, contrôle des services)
  • Un directeur salarié par la copropriété

On recense à ce jour une trentaine de résidences basées de Nice à Quimper en passant par Viersa (dans la Creuse) et Annecy.

Les personnes peuvent décider d'acheter ou de louer un appartement et ainsi de se sentir pleinement chez elles. Elles continuent de vivre à leur rythme (sans avoir à suivre les horaires souvent difficiles des maisons de retraites) tout en restant entourées.

Une équipe médicale est à leur disposition 7jrs/7 et 24h/24 garantissant ainsi d'une sécurité maximale.

Plusieurs services leur sont proposés comme une salle de gymnastique, une bibliothèque, un salon de jeux et un restaurant.

Les repas peuvent y être pris mais rien n'est obligatoire puisque les appartements comportent des cuisines.

Très souvent les résidences sont proches de la ville ce qui permet de rester en contact direct avec la population.

Combien cela coûte-t- il?

Entre un hébergement en maison de retraite et une location en résidence avec services le coût reste pratiquement équivalent.

Un tarif hébergement en maison de retraite comprenant une aide médicalisée se situe entre 1500 et 2000 euros. Mais une aide sociale est possible pour les personnes à faible retraite.

La location d'un deux pièces englobant les charges mensuelles (eau, électricité, soins médicaux, loisirs) et les repas revient à environ 1 600€ pour un couple (1 700€ pour un trois pièces).

Il faut préciser que les résidences restent réservées aux personnes autonomes alors que les maisons de retraites permettent un accueil plus large. Voila pourquoi les prix varient d'une structure à l'autre, dépendant des aides médicales plus lourdes.

Continuer à vivre à son rythme, entouré par ses amis, se sentir chez soi tout en se sachant protégé et rassuré, c'est s'assurer une retraite paisible et joyeuse.

 

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment