Bien qu'ils ne peuvent être considérés en tant que spectateurs conscients, les enfants de moins de 3 ans sont des spectateurs passifs, souvent présents lorsque les adultes ou les autres enfants plus agés regardent la télé. "Ils sont alors sollicités et stimulés, malgré eux, par ce flot d'images et de sons." souligne le CSA.

Les effets de la télévision sur les moins de 3 ans

Selon une étude américaine publiée en 2003, à partir de 1 an, les enfants sont influencés par la télévision. S'ils ne peuvent comprendre ce qu'ils voient et ce qu'ils entendent, ils peuvent néanmoins interpréter les émotions et être influencés par le contenu.

Pour le CSA, l'exposition passive à des images diffusées sur un écran ne favorise pas les interactions nécessaires au bon développement de l'enfant. "Le développement d'un jeune enfant passe par la motricité et la capacité à interagir avec les adultes qui l'entourent et avec les objets qu'il rencontre.". Ce type d'exposition peut même "freiner le développement du tout-petit enfant."

Bébé peut-il regarder la télé?

"La télévision n'est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans" : c'est le message que veut faire passer le CSA. À cet âge, l'enfant doit se construire et devenir "acteur du monde qui l'entoure". La télévision risquant au contraire "de l'enfermer dans un statut de spectateur".

Le CSA dénonce également "l'effet calmant" de la télévision, qui pourrait inciter les parents ou les baby-sitters à délaisser les enfants turbulents devant la télé. Il s'agit là d'un cercle vicieux. En effet, "au calme de l'enfant capté par l'image, va souvent suivre une agitation, mal comprise, pouvant paradoxalement amener les parents à augmenter la consommation de télévision.".

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a annoncé le lancement de sa campagne d'information et de prévention  «La télévision n'est pas toujours un jeu d'enfant» les 20 et 22 novembre prochains. Divers programmes (spots, débats, ...) sur les effets de la télévision chez les enfants seront ainsi diffusés sur les chaînes relevant de sa compétence.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment