30 % des français auront plus de 60 ans en 2003

Selon les estimations, en 2030, 30% des français auront plus de 60 ans. L'ouvrage "Bien vieillir grâce au numérique" sera présenté au publique le 4 octobre 2010 à la Cantine à Paris en présence de ses auteurs, du philosophe Pierre Musso et d'Annie de Vivie, la fondatrice d'AgeVillage. L'objectif sera de discuter de l'apport des nouvelles technologies aux problèmes liés au vieillissement.

Rendez-vous manqué entre les nouvelles technologies et les seniors

Selon la Fing, le rendez-vous a été manqué entre les nouvelles technologies et les personnes âgées. Il y a d'un côté, des seniors qui utilisent de plus en plus internet et de l'autre côté des produits technologiques qui leurs sont dédiés (pour maintenir leur autonomie, pour les assister ou pour simplifier l'accès au numérique) qui ont du mal à être adoptés.

Selon cet ouvrage, en France, le vieillissement n'est perçu et abordé par la société et les technologies que du point de vue de la médicalisation et de la dépendance. On oublie trop que l'augmentation de l'espérance de vie permet de vivre plus longtemps en bonne santé.

Le développement de l'usage du numérique et des réseaux qui révolutionne le quotidien, doit donc permettre d'améliorer la vie des seniors. Il est montré dans cet ouvrage comment les technologies et les services numériques pour les seniors peuvent contribuer à la qualité de vie, à l'autonomie, à la relation, à la cohésion de la société, et au dynamisme de l'économie.

Les propositions de "Bien vieillir grâce au numérique"

Le livre analyse les nouveaux usages au service des seniors et propose différentes solutions pour :

  • Définir et mettre en place les conditions du "bien vieillir" en ville et à la campagne,
  • Permettre d'apprendre de façon efficace l'utilisation des nouvelles technologies,
  • Créer un habitat évolutif pour accompagner et soutenir les personnes,
  • Permettre le transfert de compétences entre les juniors et les seniors en entreprise,
  • Favoriser les échanges entre les différentes générations au quotidien,
  • Faciliter la sociabilité dans les moments de fragilité (déménagement, maladie, deuil),
  • Entretenir et maintenir des réseaux de relation avec le vieillissement et la perte de mobilité,
  • Développer la croissance économique liée au vieillissement.

L'ouvrage permet d'aborder des questions de société et présente des initiatives territoriales et locales innovantes, sociales et technologiques. Il propose des réponses à un des enjeux principaux de la société actuelle : "comment permettre de bien vieillir".

Retrouvez sur lnternet Actu un dossier sur le rendez vous manqué entre le vieillissement et les nouvelles technologies.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment