Il a été prouvé qu'une bonne prise de notes durant les heures de classe était synonyme de réussite scolaire. Pas simple toutefois d'exceller dans ce domaine quand l'élocution de votre prof s'avère trop rapide, ou bien quand vous préférez vous amuser avec le voisin ou la voisine.

Des changements notables

Pour remédier à ce problème, Livescribe a fabriqué un stylo dont le principe est le suivant : enregistrer des sons en même temps qu'il écrit, et relier ensuite ces sons aux mots qui ont été couchés sur le cahier ou la feuille de classeur. Ainsi, si les notes prises par l'élève ne lui paraissent pas claires, il peut réentendre ce que lui disait l'enseignant.

Encensé par les professeurs, les chercheurs et les journalistes, le produit a également séduit certains étudiants de St. John's, établissement luthérien situé à New York. Ces derniers ont de suite trouvé les leçons moins stressantes, puisqu'ils n'avaient plus à s'inquiéter de louper des passages.

La presse US vante ses mérites

Bien sûr, le gadget en question n'est pas exempt de bugs en tous genres (pannes, difficulté de transférer les notes sur un ordinateur, utilisation d'un papier spécial pour qu'il puisse reconnaître où il écrit). Mais son utilisation facilite bel et bien la prise de notes, un "art" dont la qualité influe véritablement sur les résultats universitaires.

Passé au crible par le New York Times il y a une semaine, le stylo intelligent avait déjà fait parler de lui en 2009, lorsqu'un journaliste du magazine The Atlantic (celui qui fit connaître un certain Mark Twain) révéla que l'instrument avait carrément "changé sa vie professionnelle".

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment