Cette mesure permet dorénavant de faire disparaître l'acheminement desdits déchets verts par camions jusqu'au centre d'enfouissement de Lambert, situé à côté de Narbonne. L'idée était donc de recycler ces résidus dans le cadre d'un programme départemental de traitement des ordures ménagères.

Des économies appréciables

Guy Pujol, directeur du Syndicat mixte de collecte et de traitement des ordures ménagères (Smictom), tient à souligner la différence de coûts non négligeable engendrée par cette mesure. "Ce qui part en décharge revient entre 110 et 120 € la tonne, transport et enfouissement compris. Le traitement sur la plateforme de compostage revient entre 30 et 35 € la tonne."

En pratique, trois types de compost sont disponibles :

  • le "fin", vendu aux prix de 19 (en vrac au m3) et 45 euros (en vrac tonne) ;
  • le "moyen", 12 et 30 € ;
  • le "grandes cultures", 7 et 17,50 €.

Le Smictom du Carcassonnais plutôt bon élève

Pour parfaire à la méthode, les particuliers souhaitant posséder un composteur individuel (de 20 à 50 euros selon le modèle) dans leur jardin pourront prochainement en être munis. Une offre qui s'inscrit dans la démarche de réduction de la production des déchets, voulue par le Grenelle de l'Environnement.

Michel Cornuet, président du Smictom du Carcassonnais, peut dès lors se réjouir des résultats établis par son syndicat puisque depuis l'an 2000, le poids des ordures ménagères résiduelles est passé de 394 à 330 kg par habitant et par an.

La plateforme de compostage de Salvaza est ouverte le samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Commentaires

Bonjour, Est-il exact qu'il n'est plus possible aux particuliers de se procurer du compost sur le site de Salvaza ? Merci par avance pour votre réponse.