On connaissait cette pratique - déjà plus que douteuse - qui consiste en la promenade du canidé tout en restant assis dans sa voiture. Ce n'était sans doute pas assez fort pour ce conducteur helvétique, qui a donc décidé de repousser les limites de l'absurde et de la dangerosité.

Traîné sur plusieurs mètres...

Après avoir effectué la traditionnelle balade au golden retriever de son amie, celui-ci fait passer la propreté de son véhicule avant la santé de l'animal. Pour éviter tout de même de le laisser sur le bord de la route (le sadisme a ses limites), il décide donc de l'attacher au bout d'une longue corde fixée au coffre.

Un système des plus ingénieux, qui ne tarde pas à engendrer ce qu'il a semé : fatigué de sa promenade, le chien n'arrive à suivre le rythme de son odieux maître d'un jour. Et à force de tomber, laisse derrière lui des traces de sang sur le bitume - ses pattes étant légitimement amochées.

...avant de voir (enfin) son calvaire se terminer

Constatant les dégâts, deux randonneuses qui passaient par là décident d'arrêter l'automobiliste imprudent. Lequel aurait d'emblée présenté ses excuses, puis fait acte de repentance auprès du cabinet de vétérinaires chargé de remettre sur pieds le toutou blessé. Aucun dépôt de plainte n'a donc été constaté.

Sauf que la SPA locale n'entend pas rester les bras croisés. Même si le chien est actuellement en voie de guérison, l'organisme militant pour la protection des animaux rappelle que ce genre de pratique "est strictement interdit par la loi" et a demandé un rapport aux spécialistes médicaux. Affaire à suivre...

Commentaires

Mais c'est vraiment de la barbarie cette mentalité. Que fait la loi face à cela ?