Le site France.fr vient d'ouvrir à nouveau et propose des actualités, des informations pratiques et des services classés dans six catégories : 

  • Connaître : Géographie, histoire de France, valeurs, institutions... 
  • Visiter : pour découvrir la France et préparer son séjour.
  • Vivre : pour s'informer sur les services pratiques (santé, hébergement, justice, sport...)
  • Etudier : afin de s'orienter et de se former tout au long de la vie
  • Travailler : informations sur le marché du travail français.
  • Entreprendre : rubrique d'aide pour s'implanter et se développer à l'international. 

Le site avait été désactivé le jour de son lancement le 14 juillet à cause de nombreux problèmes techniques (erreurs 404, bug de langue...) entrainant de nombreuses critiques sur la capacité de la France à se positionner sur le web et sur le gâchis des structures gouvernementales (le budget total du site sur trois ans dépasse 1,6 million d'euros).

Le Service d'information du gouvernement (SIG) en charge du projet a indiqué que les problèmes venaient du trop grand nombre de visiteurs et d'un problème de configuration des serveurs de l'hébergeur du site France.fr. 

Or, les 25000 connexions sur le site n'auraient pas du poser de problème. Le choix de la technologie (CMS Dupral) et le manque d'expérience du prestataire (Modedemploi) ont été montrés du doigt. 

Le site france.fr propose 3.000 pages, 12.000 liens, 1 million de documents indexés, et 5 langues (français, anglais, allemand, espagnol et italien). La société française Typhon a été choisie pour remplacer la société Cyberscope qui hébergeait le site à son lancement.

En tout cas, les problèmes rencontrés lors du lancement ont permis au site de bénéficier d'un buzz important (bad buzz mais buzz tout de même) et malgré la période estivale, beaucoup de monde a pu entendre parler de france.fr. Si tout fonctionne désormais, avec un mois de retard sur le planning initial, on peut dire que le SIG s'est offert une campagne de promotion à moindre coût. Mais les critiques continuent tout de même (ergonomie discutable, utilisation de flash...).

N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de ce nouveau site.

Commentaires

Le blog américain Techcrunch, référence dans le monde high-tech pariait sur une réouverture en... 2013 :)