Actuellement, rien n'est encore mis en place pour s'y préparer. Si les choses restent ainsi, la dépendance coûtera bientôt plus cher que la retraite et que la sécurité sociale et on peut se demander comment la population active pourra à la fois financer cette dépendance et cotiser pour leur propre retraite. Pour éviter le pire, il faut rapidement changer la gestion du travail et des affaires.

Une Europe à deux vitesses

Contrairement aux pays du Nord de l'Europe qui ont fait de cette situation un vrai problème national, l'État français n'a pas encore mis en place un vrai plan d'action. D'ici l'horizon 2025 le budget consacré à la dépendance devrait augmenter de 50% tandis que le nombre de français de plus de 75 ans devrait atteindre sept millions en 2030.

Des états généraux de la dépendance

La secrétaire d'Etat chargée des Aînés, Nora Berra, a annoncé vouloir organiser des états généraux de la dépendance d'ici le printemps (Le Monde, 20/01/2010). Une bonne nouvelle même si cette manifestation ne sera pas la première du genre. On peut espérer qu'au final ces états généraux permettront de prendre enfin des conclusions claires et pérennes. Le risque est aussi que le sujet de la dépendance devienne aussi épineux que celui des retraites.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment