Un jardinier ou une femme de ménage... nu !

/ / / Un jardinier ou une femme de ménage... nu !

Un jardinier ou une femme de ménage... nu !

Article publié par , le 26/04/2012 à 15:19

Autre pays, autre moeurs. En Afrique du Sud, un jeune homme de 29 ans vient de lancer une entreprise de services à domicile réalisés par des hommes et des femmes nus. Mais c'est en Afrique du Sud...

Par définition, les services à domicile sont des prestations qui se déroulent chez vous, donc dans une sphère privée. Il n'en faut pas moins pour titiller l'imagination fertile de quelques esprits malins... Qui dit sphère privée, dit grande liberté d'action. 

A partir de là, un jeune sud-africain de 29 ans a imaginé proposer des services à domicile réalisés par des prestataires on ne peut plus dévêtus. Fort de sa trouvaille marketing, le jeune homme a créé son entreprise, très innocemment baptisée « Natural Company ». Entre naturel et naturisme, il n'y a guère que quelques lettres qui changent, certes... 

Jolies filles et beaux gosses bienvenus

Pour garantir la satisfaction des clients intéressés par le concept, le personnel recruté est choisi (notamment) selon des critères physiques. Ils sont déjà 75, hommes et femmes, embauchés pour des interventions à domicile entièrement nus. 

Toutes les prestations de l'entreprise fonctionnent sur ce modèle. Ainsi donc, du plombier venu pour un problème de canalisation, à la femme de ménage top sexy, en passant par le jardinier qui ramasse les feuilles mortes, mais pas pour s'en vêtir façon Adam, « Natural Company » propose aux habitants du Cap et de Johannesburg une nouvelle version des services à la personne. 

Le gérant, qui doit faire face aux demandes pour le moins suspectes de certains clients, assure qu'il n'est pas question de relations sexuelles entre les intervenants et les clients, bien qu'il n'exclut pas les demandes un peu coquines... En l'état, le contraire ressemblerait à s'y tromper à pudibonderie.

Alors qu'il ne cesse de faire gonfler le catalogue des prestations proposées aux clients, Jean-Paul Reid, se donne une limite : les professeurs. Pas question de proposer des cours de biologie in-situ ou de géométrie (variable). Ça, c'est non, trois fois non. 

Des clients aisés

Pour l'instant, la clientèle de Natural Company est plutôt riche et blanche. Il faut dire que ce n'est pas vraiment bon marché, car l'heure de ménage réalisée par une femme nue coûte tout de même 38€. 

Quand le général Franco a cessé d'exister en Espagne, les cinémas pornographiques ont envahi les villes, signe sans doute excessif, d'une liberté retrouvée. On peut voir dans le succès de Natural Company l'évolution d'une société sud-africaine qui, petit à petit, s'autorise des plaisirs autrefois interdits. 

Il ne faut pas oublier que l'apartheid n'est pas si loin et qu'il était synonyme du racisme érigé en système de société, mais également d'un conservatisme dur. Pour mémoire, il était interdit de danser le dimanche, les femmes devaient porter un chapeau à l'église et il va presque sans dire, que la pornographie était interdite.

Autres temps, autres moeurs

Source : Le Nouvel Observateur

Partager sur les réseaux sociaux

© aladom.fr - tous droits réservés

Déposer un commentaire