En poursuivant votre navigation sur aladom.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur

OK En savoir plus

Comment choisir sa poussette ?

/ / / / Comment choisir sa poussette ?

Comment choisir sa poussette ?

Article publié le 28/03/2011 à 14:32

Devant le choix gigantesque de poussettes il y a de quoi rester coi ! Le vocabulaire qui lui est dédié n'aide pas non plus à s'y retrouver entre "nacelle", "coque", "3 en 1", 3 ou 4 roues... En effet, selon l'âge de l'enfant et l'environnement dans lequel il évolue, le choix de la poussette diffère. Mais à la vue du prix occasionné il est judicieux de ne pas se tromper ! Petit lexique de la voiture de bébé...

 C'est un achat incontournable que celui de la poussette. Souvent acheté vers la fin de la grossesse il fait passer un long moment de concertation aux futurs parents ! En effet l'offre sur ce produit est telle qu'il devient difficile de s'y retrouver ! Voyons quelles sont les différentes poussettes et à qui elles s'adressent en particulier.

Poussette de ville ou de campagne ?

Que l'on soit citadin ou plutôt campagnard, le choix d'une poussette ne va pas s'orienter de la même façon.

Les familles vivant en ville opteront pour une poussette facilement maniable avec de petites roues, légère et facilement pliable pour se ranger aisément. Certains modèles offrent même une surélévation afin d'échapper aux émanations des pots d'échappements. Il vaut mieux opter pour une poussette 4 roues qui sera plus compacte et plus facile à monter dans le bus ou le métro.

Pour la campagne il est préférable d'opter pour une poussette à grosses roues qui conviendra mieux aux chemins caillouteux et escarpés. Le modèle 3 roues est très pratique et remporte un vif succès car il dispose d'excellentes suspensions et permet un accès tout terrain. Attention ce type de poussette est volumineux et n'entre pas forcément dans tout les coffres de voitures !

Poussette simple ou combinée ?

Aujourd'hui on trouve des poussettes appelées "combinées" ou "3 en 1" car elles proposent de suivre l'évolution de l'enfant dès la naissance. On achète ainsi le châssis sur lequel va venir se poser une nacelle ou une coque puis un hamac inclinable à partir de 8 mois. La nacelle est très confortable pour le bébé et respecte la position du dos (le bébé est complètement allongé) alors que la coque doit se limiter à de courts trajets (l'enfant y est courbé). Le système de nacelle est très pratique les premiers mois car il permet de ne pas déranger bébé quand il dort et qu'on doit sortir.

Si les combinés ne vous tentent pas, il existe une poussette américaine "monobloc" qui permet d'incliner complétement le hamac et qui s'utilise dés les premiers mois. Mais elle est plus lourde et moins transportable. Son prix tourne autour de 200€.

La poussette canne s'utilise à partir de 9 mois mais reste vraiment moins confortable qu'une nacelle ; on la préconise plus à partir de 15 mois quand l'enfant marche et ne fait que de courts séjours dans la poussette. Elle est extrêmement pratique de part sa facilité de pliage et sa légèreté. C'est la poussette idéale pour la ville et les transports en commun.

Sachez que le portage en écharpe peut aussi directement conduire à l'achat d'une poussette canne aux alentour des 15 mois de l'enfant lorsque ce denier devient peut être trop lourd à porter et ainsi faire une petite économie d'argent sur l'achat d'un combiné.

Combien coûte une poussette ?

Car une poussette cela coûte relativement cher ! Souvent achetée lors du versement de la prime à la naissance vers le 7ème mois de grossesse, la poussette fait partie des gros achats de puériculture.

Pour un modèle combiné, le prix varie entre 300 et 800 euros; cet écart se justifie par plusieurs détails comme le poids, la qualité des tissus, le système de pliage et de fixation. Un modèle combiné dispense de l'achat d'un siège auto 1er âge puisque la coque et la nacelle s'installe dans la voiture.

Une poussette basique tourne aux alentours de 100 euros.

Une poussette canne revient entre 30 et 50 euros.

On estime que la qualité des poussettes est la même en grande surface qu'en boutique de puériculture mais que le prix est moins élevé. Quel que soit le modèle et l'endroit où elle est achetée, la poussette doit obligatoirement présenter la norme "NF S 54001". Le châssis doit être suffisamment solide pour résister à de nombreuses manipulations.

Une piqûre de rappel : Ne laissez jamais un bébé en plein soleil dans sa poussette ! Et veillez toujours à ce qu'il soit correctement attaché.

 

Partager sur les réseaux sociaux