Illustration de l'article Homme à tout faire : le « mari à louer » débarque en France

Homme à tout faire : le « mari à louer » débarque en France

Publiée le 7 février 2012 18:14
Vous aimeriez bien mettre l'aquarelle de tante Lucie au dessus du buffet. Seulement voilà, à chaque fois que votre cher et tendre se saisit d'un marteau, il se fracasse une phalange et lézarde un mur... Qu'à cela ne tienne, le « mari à louer » est là pour vous aider !

Un nouveau concept est désormais proposé en France : "le mari à louer". Non, ce n'est pas une blague, c'est tout à fait sérieux. Sans être féministe, le nom a de quoi faire bondir. Le "mari à louer" propose des services à domicile de type bricolage, jardinage etc. On parle bien de service à domicile, il n'est pas question ici d'escort boy ou autre gigolo. Mais il vrai que baptiser des services d'assistance pour petits travaux « mari à louer », c'est tout de même considérer qu'une femme a nécessairement besoin d'un homme pour bricoler à la maison. Il faut dire que le concept est né en Italie, de là à y avoir un début d'explication... 

En attendant, il y a peut-être un « mari à louer » près de chez vous ? Ils ne sont pas encore très nombreux à intervenir, mais l'idée suscite la curiosité qui crée le buzz, d'où le besoin etc. Vous devinez la suite. 

Le "mari à louer" qui vient de prendre ses fonctions en Ile de France propose ses services pour 30 à 40€ l'heure sans compter le trajet. Il prévient d'emblée qu'il ne fait pas le ménage et le repassage. Ah bon ? Serait-ce là des tâches qui incombent aux « faibles » femmes par atavisme ? Tiens tiens... Mais bon pourquoi pas. Après tout, les femmes qui ne savent pas ou ne veulent pas se lancer dans la plomberie seront sans doute ravies de faire appel à un mari à louer qui, dans la foulée, pourra en profiter pour tondre la pelouse et faire la vidange de la voiture. 

Le "mari à louer" ne s'adresse pas uniquement aux femmes seules, veuves ou divorcées, il concerne également celles qui n'ont pas un mari bricoleur à la maison. Il est possible toutefois, que ce dernier se sente un tantinet humilié dans son honneur de mâle. Que sa femme fasse appel à un mari à louer pour installer des étagères, pas certain que cela fasse rire monsieur. Sous une appellation « homme à tout faire », le concept passe tout de même mieux.

Quoiqu'il en soit les "maris à louer" sont déjà 35 en Italie et le concept a conquis l'Autriche et l'Allemagne. Gageons qu'avec un nom aussi provocateur il aura bientôt de nombreuses adeptes en France aussi.

Le mari à louer

Plus de 100.000 annonces disponibles

Aladom.fr propose des actualités, un forum, un annuaire où vous trouverez de nombreuses formations, sites web ou adresses d'organismes essentiels tels que la CPAM, le Pôle Emploi, la CAF, l'AFPA etc...