Illustration de l'article Et demain, les cyber-papys !

Et demain, les cyber-papys !

Publiée le 3 février 2014 17:52
Le maintien à domicile des seniors passera sans doute par le développement d'un environnement technologique omniprésent et de plus en plus pointu. C'est en tous cas ce que laisse présager la multitude d'objets présentés régulièrement ici ou là sur le web, à destination des personnes âgées

La maison domotique spéciale seniors

De la maison domotique pilote de la Silver Region d'Alencçon, à la « New Generation Cane » de Fujitsu, la gerontechnologie a le vent en poupe et les exemples sont légions. Le futur de nos anciens sera high tech et connecté, voire même, ils seront eux-mêmes des « homo connectus » ! 

En Normandie, à Alençon, la ministre déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunay a récemment visité la nouvelle maison domotique. Il s'agit d'une maison high tech entièrement pensée pour faciliter la vie de ses occupants, à savoir des personnes âgées ou à mobilité réduite. 

Alarme anti-intrusion, détecteur de feumée, détecteurs de mouvement pour faire monter ou descendre lavabos, cuvettes, lits ou plan de travail de la cuisine, tablette pour contrôler l'électroménager etc. Cette maison domotique est pour l'heure une vitrine et un laboratoire pour les professionnels qui cherchent à perfectionner leurs prototypes. 

Le détecteur de chutes et la canne GPS !

Dans le registre de la prévention des accidents domestiques chez les seniors, un capteur de mouvements extrêmement fin vient d'être mis sur le marché. Ce petit bijou d'électronique se place sur le dessus du pied. C'est un véritable laboratoire miniature. Pour preuve : il est doté de de capteurs inertiels, de minuscules senseurs et de caméras, le tout lui permettant de disséquer le mouvement avant de le reconstruire en 3D. A l'aide d'algorithmes spécifiquement développés pour une comparaison avec les valeurs normales de la marche, il détecte les problèmes. 

De son côté, Fujistu a présenté la « New Generation Cane ». Une canne dite « intelligente ». Fini la bête canne en bois verni de mamie ! Cette canne nouvelle génération est pourvue d'un GPS qui permet de guider, mais également de surveiller les déplacements des personnes âgées. Ladite canne est connectée en Wi-Fi et Bluetooth, elle comporte un écran et des capteurs biométriques. Ainsi parée, la cyber-canne surveille « le taux d'humidité » (si tant est que l'on parle de taux d'humidité pour un être humain...), la température et le rythme cardiaque. Dès que la personne présente des signes de fatigue, la canne lui indique un endroit où se rafraîchir et se reposer. Une grosse flèche qui clignote, une vibration dans la canne et hop, tournez à gauche ! 

La montre pour retrouver les personnes âgées en errance

Aux Etats-Unis, un assistant électronique qui se présente sous la forme d'une montre vient d'être primé. La montre Guard2me a été développée par une société suisse. Cet objet connecté est destiné aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles temporo-spatiaux (ou spatiaux-temporels ?). La montre est dotée d'une carte SIM intégrée et, pour le service associé, d'un portail web dédié et d'une application pour SmartPhone. 

Plus généralement, les objets connectés vont envahir notre quotidien et la population occidentale vieillissant, elle est la première concernée par ces évolutions qui peuvent notamment offrir l'avantage de la sécurité renforcée et de la surveillance pointue de l'état de santé. Souhaitons tout de même que le contact humain ne soit pas oublié dans cette évolution au risque d'isoler encore plus des aînés qui préféreront toujours voir leurs petits enfants que discuter avec un robot...